La Ressourcerie des Frontières est fière d’annoncer qu’elle célèbre son dixième anniversaire cette année. Elle marquera l’occasion par une année de festivités sous le thème « Dix ans à s’enraciner ».

Des festivités tout au long de l’année

La Ressourcerie organisera en 2022 une foule d’activités, dont plusieurs artistiques et culturelles qui feront valoir la récupération.

Dix ans à s’enraciner

La Ressourcerie des Frontières est née d’une concertation avec le milieu pour mettre sur pied un service inédit au Québec de collecte des encombrants à domicile. Sa mission : détourner de l’enfouissement les matières qui peuvent avoir une deuxième vie.

Le 23 avril 2012 marque le début des collectes dans 16 municipalités des MRC de Coaticook et de Memphrémagog. Quelques mois plus tard, le magasin de Coaticook ouvre ses portes au public, offrant une vaste gamme d’articles usagés et revalorisés. Puis, en 2015, s’ajoutent l’ouverture du magasin à Magog et la desserte de six autres municipalités. Aujourd’hui, la Ressourcerie offre un service clé en main à presque toutes les municipalités des deux MRC.

L’organisme traite annuellement plus de 800 tonnes de matières, dont environ 30 % sont des articles qui sont revalorisés, c’est-à-dire mis en vente dans les magasins après avoir été vérifiés, nettoyés, réparés et étiquetés. « La valorisation n’est que la pointe de l’iceberg, explique Denis Ferland, président du conseil d’administration. Environ 60 % des articles que l’on reçoit ne sont pas dans un état vendable. Pour éviter qu’ils soient jetés aux ordures et enfouis, nous les démantelons et nous acheminons les différentes matières qui les composent chez des recycleurs. C’est beaucoup de travail que le consommateur ne voit pas. En tout, c’est 90 % de ce que nous recevons qui est détourné de l’enfouissement ! »